post

La réalité virtuelle prend petit à petit le marché du jeu, les jeux videos qui incluent cette technologie sont de plus en plus nombreux et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Concentront principalement sur la façon dont elle pourrait affecter les casinos en ligne de demain. Les scientifiques sont récemment allés plus loin dans leurs recherches et ont révélés que la RV pourrait s’avérer extrêmement utile dans la lutte contre un problème sérieux – la dépendance au jeu.

L’utilisation de la réalité virtuelle au-delà du divertissement

La réalité virtuelle gagne indubitablement en popularité parmi les joueurs, malgré certaines de ses inconvéniences, principalement le matériel extrêmement coûteux. Pourtant, il semble que les joueurs sont beaucoup plus enchantés par la promesse de mondes virtuels, de réalités simulées et de technologies de pointe que de prêter attention au prix de l’Oculus Rift par exemple.

Jusqu’à présent, la RV a été considérée comme un outil utile pour l’entraînement, le fitness, le marketing, la musique, les jeux videos et, enfin, le sujet de notre blog d’aujourd’hui, le traitement.

Plus spécifiquement, une équipe de scientifiques du Laboratoire de cyberpsychologie de l’Université du Québec en Outaouais a récemment travaillé avec attention sur l’utilisation de la RV comme méthode thérapeutique dans la lutte contre la dépendance au jeu.

Comment la RV aiderait-elle à lutter contre les problèmes de jeu ?

Alors, comment cela fonctionnerait-il ? Stéphane Bouchard, le fondateur du Laboratoire de cyberpsychologie, soutient que la RV créerait un environnement sûr dans lequel les personnes qui en souffrent pourraient faire face à la tentation du jeu dans les casinos en ligne sans vraiment y succomber.

La RV permettrait aux médecins de contrôler le scénario simulé.

Elle fournirait aux scientifiques et aux patients des informations inestimables sur la façon dont ils réagiraient dans une situation réelle et donnerait un meilleur aperçu de leurs progrès au cours du traitement. Et l’avantage est qu’elle permettrait aux médecins d’avoir le contrôle sur le scénario simulé.

Un avenir plausible ?

Comme c’est le cas pour les plus récentes avancées technologiques, il reste à voir dans quelle mesure cette méthode serait efficace. En attendant, n’hésitez pas à nous faire part de vos réflexions sur l’idée. Pensez-vous que la RV serait un allié précieux dans la lutte contre la dépendance au jeu ? Pourquoi croyez-vous que ça marcherait, ou non ?